DIMANCHE BLEU

Bleu banlieue en trêve

Un goût au silence du fruit défendu

Un sommet de pigeons voyageurs

Reliant nos blockhaus à toute épreuve

Je résiste à l’heure

Qui me sépare de son cœur

Toujours en manque d’une cause

Aux yeux des briseurs de grève

Venus cracher sur ma tombe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s