écrire/littérature

BOGUE D’ABSOLU

Je bogue dans l’absolu et je viens

Sur tes seins sans soutien logistique

Je blog comme on invente l’abécédaire

De phonèmes rapaces enrichies

Aux calvaires numériques

Je scie les barreaux couleur peau

En allumant des brasiers de détenus

Que personne ne fume plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s