écrire/littérature

Une voix dans la Nuit –

Encore un soleil fondu comme du leurre,
Des liasses de rimes et des paquets de mots dits
Mouillés par la faim d’octobre.
Encore de l’encre bleue plein l’émoi
Nina Louve

sur: http://teouteki.blogspot.com/

C’est plombé d’insomnie

Que je me sèvre

À mon accoutumance au mot:

Maintenant

Par l’entonnoir de la soupe chaotique

Je surgis ou me désenglue

De l’étang originel

Au beau milieu du tohu-bohu

En quête de raideur

Privé d’état de siège

Avec mon bonheur tout chassé-croisé

Je suis plus pressé qu’avant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s