inédit/Non classé

Du Plus Puissant que les mots

Assis à bord la prochaine

Catastrophe la vraie

Je prie tous azimut que mon poème d’eau

Finisse par inonder leurs ondes

Du plus puissant que les mots

Assis à bord la prochaine

Catastrophe la vraie

Je prie tous azimut que mon poème d’eau

Finisse par inonder leurs ondes

À mes concepteurs à la noix

À mon père de lumière

Et à ses émissaires interstellaires

En attendant leur retour

Leur retour et notre départ

Des plus imminent

Pendant ce temps je passe et repasse

Sans cesse par les portes les plus
étroites

On me recule à l’aide des implants

Pour appuyer mon accélération de l’avant

Je m’élance vers l’autre bord

Du parapet des mystères

Le grand comment du par ou déjà

Et ce pourquoi ils se gavent de nos enzymes

Dans la lumière circonscrite

De la plus puissante hypnose

Comme en phase

Avec notre moteur génétique

En ce qui nous concerne directement

Dans ce fabuleux zoo

Dans lequel nous sommes

Le sujet de leur expérience

Ni plus ni moins multi-D

Au cœur du secret de la nuit

Où mon coeur pulse des ronds

Rassemblement de signaux

Silencieux malgré leur pouls

Et leur force sans pardon

Nos ponts bruleront tous leurs feux

À perte de ciel

Dans la prochaine nuit byzantine

À cause de leur nature friable

On croira au déraillement

De la machinerie légère qui tient l’illusion

Des soucoupes aux triangles

Au devant de l’écran

Sans jamais dire son Nom.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s