bloguer/littérature

LA VRAI GÉNÉROSITÉ C’EST ACCEPTER L’INGRATITUDE

Et ce n’est pas de moi

Coco Chanel a écrits de traitres

Beaux mots d’esprit à travers

Sa carrière

Chaque jour j’émerge indemne

Tel un nuage de fumée pas trop

Toxique

Flottant au-dessus des décombres

De mes nuits on ne peut

Plus ordinaires

À la dérobée tu observes les gorgées

Me pénétrer religieusement la bouche

Doré le venin au gout de cendre

Pétille, se louvoie tel un poisson

Vers le delta balafré de ma langue

Tu imagines frétiller mes muqueuses

En vertu du poison

Ta langue dans ma bouche

Découvre de microscopiques bulles

Qui font pop!

Contre la paroi infiniment rose

Du plafond de mon palais

Rares seront ceux qui considéreront

Que cela déciderait d’une vérité

Instantanément toutefois je sais

Tout entre nous ira tellement mieux

En dépit des débris je bois

Comme si je buvais à toi

Je bois aux deux hémisphères

À travers la nuée du verre

À la renverse de l’univers physique

Je bois à toi

Aux difficultés d’élocution

Quand les énormes lampées commencent

À dévaler la pente abrupte

De ma bouche entrebâillée.

1997-08

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s