bloguer/inédit/littérature

Au Bout de la Physique

Quand rien dans la physique

Ne va plus

Mets ta tuque à l’envers

Vente fort sous les rafales

Nos sens devenus esthétiques

Sont un monde intéractif

Une sonde sans réponse


Quand au détecteur de mensonge

La vérité et la réalité

Avouent qu’ils n’y croient plus

La singularité s’étend

Et les sphères tranchent

Entre les tours du déni

Et la suffocation dès l’aube


Notre perception en scène

Le miroir l’image l’écran

Perdent le contrôle unilatéral

Et mon analyse se met en spectacle

Défendue aux soubresauts

Que la mémoire dégomme

Comme un oiseau épris de statues

Venu chier sur mon chapeau

Alors que je regarde le ciel

Dans l’immobilité ténue

De ma peur à bras le corps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s