déchanter/littérature/messages/poésie frontale

Si la vie te résiste

Si au hasard peu probable
De tes errements dans le trafic
Tu dégottes une majuscule
Que je peux encore mesurer

Et que la vie te résiste
Avec les limites de ma prose
Sans me forcer sur la pique
Laisse un message urgent

Avec de la musique de fond
Je me repentirai
Si au bord de la route
Tu rencontres une âme

Flambant de tous ses feux
Souriant à dents déployées
Envoie-moi un courriel
Je me repentirai

Si sous une roche
Tu trouves un papillon
Dans le sursis d’une larve
Je me repentirai

Si dans des ordures
Tu votes pour un loser
Dans la science inexacte
De ta démocratie

Je me repentirai
Si dans le bac à recyclage
Tu aperçois les ténèbres
De ceux qui contrôlent

Si sous ton soulier
Tu décolles quelque chose
Qui ressemble encore à de l’amour
Laisse un mot et quelques virgules

Sur ma boite à déceptions
J’en serais tout retourné
Je me repentirai
Je ne crois plus au monde

Depuis que j’ai trouvé mon âme
Ni en mère ni en père
Je ne crois plus au monde
Et maintenant que les enfants

Sont grands et désaffranchis
J’espère de tout cœur
Que ce sera une bombe
À retardement neuronal

Qui règlera leur compte
Aux épidémistes vaccinaires
Qui nous les ont patentés
Afin qu’aucune maladie

Ne leur résiste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s