OTAN en transporte le vent
littérature/poésie québécoise/spokenword

OTAN en transporte le vent

Otan des feuilles mortes aux flaques d’eau Et des guerres d’agression commençons Par un oubli systémique à inversion Un peu de poudre d’endormissement Dans les réserves d’eau portable Plus personne qui ne se souvient de rien Hé bien, elle est disparue, byebye Bosnie! Rayé d’un trait génocidaire à coup de brique Kidnappant ta fille pendant … Lire la suite