poésie/spoken word

Kamikazes correctifs

Au lendemain du potentiel attentat
on toaste à notre suicide collectif raté
pas plus abîmé que sous les seringues
qui nous ont stérilisé l’avenir sans absolution
redescendu du mont de la haine sans solution

Noué au cou un nœud de panique
chaque paquet d’information dessine un
mort-né de par sa déformation au radium
tel un vaisseau fantôme hurlant au cœur
de chaque atome son porte étendard
le père Gédéon en trame de fond

De frêles figures haletantes suspendues
ça et là accrochés la tête en bas
devenu coûte que coûte l’écran
sur lequel le drame se répand
au reste imbuvable mais sanglant

Au lendemain du potentiel attentat
on toaste à notre suicide collectif raté
pas plus abîmé que sous les seringues
qui nous ont stérilisé l’avenir sans absolution
redescendu du mont de la haine sans solution

Le subconscient collectif a une jambe
par dessus la rambarde du pont
qui sépare le non-sens de la clarté
la guéguerre de la vérité
les constipations et l’agenda réel
qui décimera tout ce qui reste à mesurer

Une fois qu’on a accepté de se laisser
photographier à oualpé ou tâter le claifourchon
à la recherche d’une fiole de poison
dans un string appuyé aux sondages
pour faire disparaître des villes en entier
il ne reste qu’un bouton à franchir

Avant que les régurgiteurs de billets
de banques peinent à remonter le mur
vers le plafond fiscal que ça va déborder
comme un tsunami de manque de pot
désencombrant le plancher des vaches
des pauvres et trop mal nantis pour la parade.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s