littérature/poésie

À la une de Fiel

Au bout de la mèche du jour
à grands coups de chuchotements
qui signent la fracture
qu’il nous reste à panser
par ce silence hurlant
sa douleur enfantée qui
le désagrège sous mes yeux

J’aurais tant désiré guérir
et du mensonge qui ronge
les globules et de la maladie
du temps diluant mon sang d’encre
mêlé au tien malgré la débâcle
je plie encore plutôt que
de te faire briser les ailes
de cette liberté consistant à fuir
le mensonge au plus anodin
des mystères croissant

Il y a de ces crises
dont je préfère laisser
à l’univers le regret
de te montrer le chemin
du retour à la case départ
et le soin de te secouer
la cage avant que de te plonger
dans le vide recouverte
d’un puérile plumage incapable
d’apprécier la multitude
de possibles en liberté

Et puisqu’il ne nous
en reste qu’une vas-tu
enfin traverser ces barreaux
avant le dernier grain
de cette année au bout de laquelle
nous ne reconnaitrons ni la planète
ni ses fantômes errants
tels les esprits égarés dans un tunnel
duquel émergeront nos pires cauchemars
travestis en le seul avenir possible
sur les vestiges de notre inhumanité

Au jour de l’ordalie
à la seringue souillée
je me tatouerai un X rouge sur las nuque
de toute éternité pourvu que
ce morphine mambo nous ensevelisse
loin du discours que les paroles
sillonnent à pic avant leur
perpétuel retour pour un ‘replay’
depuis l’obscure sillon de terre tracé
depuis les cavernes jusqu’aux gratte-ciels

L’inconséquence biblique se fera nôtre
malgré toutes les chances offertes
pour purifier l’esprit au lieu de l’écraser
telle l’insecte avec un nombril
greffé à la place des oreilles cosmiques
qui elles préféraient refaire cette classe
avec la next civilisation prochaine hého!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s