ambient/chillout/poésie québécoise/spokenword

Aux dernières nouvelles

Entre les trop et les pas assez
Nos gouvernements ont mis le paquet
Depuis le Venezuela jusqu’à l’Ukraine
L’humanité cette intelligence collective
Qui change quand suffisamment

De ses constituantes changent
Pour décrédibiliser toutes ses réponses
Quand nous sommes assez à changer
Pour que le monde son image sa matière
Changent par à-coups et crises syncopées
Là quand on n’y croyait alors-là plus du tout

Bang! Flash fabuleux dans le ciel
Une odeur de souffre avec le vent qui passe
Que ce soit contre la libération ou sa révolution
Qui passe en laissant une empreinte radioactive
Sur tout ce qui se mesure encore mais pas
Nécessairement encore pour longtemps

Ceux qui possèdent des instruments assez précis
Des règles aux calculs si pointus qu’ils savent
Être proie à une guerre cosmique inévitable
D’une part la calotte terrestre bouge vite
Bien trop vite par rapport à ce qui a été rapporté
Ce qui revient à dire que une fois en pleine expansion

Nul ne sait combien de dolines avaleront nos villes
Interrogeons-nous plutôt sur les raisons de nos troubles
Avant que d’autre part le ciel ne nous crache des aspirateurs
Météoritiques et cométaires pour faire du désert
Un tapis d’horizon en horizon le blues de l’eschaton
Sera murmuré sur toutes les lèvres en harmonie

Le chant des sirènes soufflera d’une élégante terreur
Celle qu’on ne peut pas méprendre pour un hoquet
De plus ou de moins avant que le cosmos
Ne nous régurgite dans le décor nus et parés
Pour des brochettes de géants carnivores venus
De très loin pour leur dernier souper

Dans ce monde ce sont les coïncidences
Et ce qui est sur le point de nous bouleverser
Au point de ne plus reconnaître le monde
D’avant leur avènement n’en sont pas
Il s’agit du cours normal des choses ici-bas
Une fois que l’homme a dépassé les bornes

Les bornes se referment sur les hommes
Qu’ils soient de foi de loi ou de mauvais aloi
Les hommes sont borgnes mal entendant
Et ignares à leur véritable nature et rôle
Dans cet éternel spectacle dont nous restons
Les pions à la partie d’échec certain

Éclair de dernière minute: ce texte
Pourrait tout aussi bien s’intituler
‘Aux prochaines nouvelles’ car
Sans prophétie aucune nous pouvons
Vous annoncer que la grande nouvelle
Approche la Terre à une vitesse vertigineuse

Le mois prochain à notre manière
De calculer le temps bref bientôt
Trop bientôt probablement nous verrons
D’abord avec les télescopes puis enfin
Paf! Au grand jour il sera avoué que ce
Quelque chose dans le ciel que nous tenions en joue

A non seulement traversé le nuage d’Oort
Puis délesté la ceinture de Kuiper
De quelques objets significatifs mais
Et aussi là vient le coup de batte
A déstabilisé l’ensemble du système solaire
En aspirant sur son passage une quantité

Gargantuesque d’énergie électromagnétique
Dont nous ne connaîtrons les résultats
Que à mesure qu’ils apparaissent dans l’enveloppe
Invisible indivisible et innommable gérant
Absolument ‘tout’ en ce qui nous concerne
Attendons-nous à tout sauf

Ce que nous avons jusqu’ici cru possible puisque
Nous arrivons au cap de l’impossible sera
Maintenant notre nouveau ‘normal’ en croûte
Outch! Ça risque de grafigner bien des égos
Et ‘chaolisser’ à terre bien des villes de légos
Les mieux ancrées dans l’inconscience collective:

Bienvenue au ‘future is now’: Patapapow!
Tout ce que nous avions anticipé comme résultat possible
Des expériences inhumaines menées coute que croûte
À coups de parades et fanfares belliqueuses
Va nous retomber sur le nez pour nous
Refaire le portrait-robot de chair et d’os

Bref s’il en reste! En S majuscule
Saoul d’une vérité tatouée par-dessus la leurs
Sinon ce sera à l’imprimante 3D rien de moins
Que nous nous souviendrons de nous nos liens
Dans un futur quantique si travesti de doutes
Que dorénavant ce sera cela: chez-nous!

danleMiel,
23 février 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s