electrohouse/eschaton blues/spokenword

Multivers – Egolution (lyrics)

J’attends ma réponse du multivers
Vois plus très bien ce qu’il me reste à faire
Crise de radium au système appauvri
Bienvenue sur ce poème
… pus capable des temps gris
Pas snob pour autant je gobe les gélules
De solution finale sans prescription comme telle
Fauchée à un cancer terminal édenté
Et pour le reste on fera comme siL’avenir se créait sous capsule
Que tout est cool tant que ça stimule
Saigne bien ton signe de croix aussi
Pendant qu’on t’intube à la dynamiteScience poétique TNT-nous la vérité une
Seul unique amour pas pour des prunes
Dans les interstices de cet interview
Avec un démineur en champs astral

Au visage de la peur odeur de souffre
Et du souvenir craignos des visiteurs
Petits paquets de troubles vert de gris
Apparitions des grands yeux dans la nuit

Totalité de nos vies entièrement vouées
À nous prémunir contre la guerre mais laquelle
Suis0je en guerre contre un puits de forage en Syrie
Ou contre de petits êtres d’un mètre autour de mon lit

Qui selon mon gouvernement chéri
Circulez y’a rien ici à discuter
Faire surtout semblant de respirer
Longues heures dans de sales draps

Ce que le monde s’en fiche du réel ‘réel’
De ton problème est-il au moins légal
De toutes les causes même les rosées
Définitivement perdues d’avance pour avoir osé

À quand le retour des triangles silencieux
Entreprenant l’espace aérien de radars barré
À quand la confirmation que nos maitres
En ont les conteneurs dépassé assez

Merci de l’honneur d’abattre des civils
Toujours match nulle monsieur le président
Un homme dehors préfèrerait
Que que ses fils ne se mêlent pas de votre business

Chimistes underground beaux gosses
Terminés en cendres au plus offrant
Sur des polices d’assurance de mourir jeune
Signés du nom de vos employeurs

La fauchée la vie sous les pieds
Et en millions de bites de leurres
Se débarrassent par courriel des veuves
Ainsi que tout le fric dans notre dos

Inondation pour cause de loi martiale
Les sévices secrets éliminent les pistes
Devise des familles aux racines sous-terriens
Des armées entières de clones d’intérieur

Génétiquement mariés à certains de nos ancêtres
Adresse de la pancarte SAISI
Pour cause de gouvernement
A vidé ton compte pour se graisser la dent
Et acheter de l’avenir à tes descendants

Pillé ton ADN pour créer des enfants
Vendus pour régler du plus pressant
Dans des tours capitonnées à la ouate
Assis sur du capitale bientôt: So what?

Gouvernement mondial toutes dettes à zéro
Pendant le crise pandémique sans précédent
Il manquera de tout surtout du papier hygiénique
Obama va crier Bingo devant l’échec

Et ses maitres siffleront l’air de Banco!
La pub de ‘gratteux’ (loto instantanée)
Dans leurs bunkers attenants
Base secrète pharmaco-militaire

En attendant que leurs riposte
Ave les bombes humanitaires en masse
On va leur torcher même la crasse
Aux billets de banque Étasuniens

La révolte des récolteurs de coton
Se fera capturer le reste seront pendus
Avant que la clarté putréfiée sur le sol
Remplisse des pichets de gale

À se départir entre assoiffés
Quant aux boureilles en forme de coeurs
En cavale d’illusions maison-boulot-dodo
Avant de décroiser le noeud

Mieux prévu que l’enterrement-party de l’an Un
Des filles de Outremont ‘clean cut’
Viendront nous vidanger les proverbes
Tels d’inconvenants dandys quand à quoi bon

Dans un parking de Uniprix
Ou sur les caisses de Molson
Dans cour en arrière sans piscine
Du bungalow hérité de sa grand-mère
Sponsorisée par un Conseil des Arts

De poilus et fins saouls poètes remplissent
Le plâtre d’un Saint Christophe en bois
Quand on a pus grand chose à espoirer
En soupire un sous sa ceinture de chasteté oblige

À genoux les brûlures de pipes
Soirs sombres et horizon de caserne
Ou sucer toutes les bites de la taverne
De Haschich tombées par terre

Dans le tapis vert qui trinque à l’aide!
Abonnement gratuit et travaux farcés
Mercenaire au cuir assez dur à faire bouillir
Pour ne pas se tourner vers les innocents

Mitraillette crachant des smileys aux imaginations
Pour des compagnies heu corporations
Depuis que les nations-unies ont le dernier mot
La chasse à l’âme en milieu urbain

Par ordre exécutif: in texto machina cruelle
Dans une ville peut-être chez-vous: c pas kool ça?
La même semaine que ne se fera la belle les USA
La bible de drônes hackés qui jurent à mort

Sur des pirates juges jurys bourreaux
Retranchés dans leurs bunkers de carnaval
Préfabriqué pour Tsars tatoués finance
À la partie d’échec évolutionnaire on danse

Lançant mes ultimes S.O.S. dans un trou de vers
Sur le fil de la formule formidable déception
Quand tu nous a scotché dans le noir
Entre les haut-le-coeur d’une introspection houleuse

Qui fera bientôt basculer le miroir sans vin
Entre le vivant et son complément au teint invisible
Et autres sports de groupes non-constipationnistes
Conspués au goal des fours des camps crématoires

Pendant que nous déchargeons la charpie
Des trains de l’annihilation par états désunis
Comme ailleurs je l’ai déja écrit tel une conspiration
Nous autres on a hâte aux Zombies, d’ici-là:

J’attends ma réponse du multivers
Vois pus très bien ce que ça me tente de tenter
Et toi! Qui me donne l’impression
Que je commence seul la mission:
Aurais-tu ketchose à suggérer?
Bin sur que ça restera dans le privé
On sera deux à faire semblant de ne pas y toucher!

Es-tu ma réponse du multivers
Es-tu ma réponse du multivers
Vois plus très bien jusqu’où ça va mener
As-tu pensé à la barres de fer
Avec la totale de ce satané monde à refaire.

DanleMiel, mai-nov. 2014

pathwaysproject_Copyleft_P-copy

2 réflexions sur “Multivers – Egolution (lyrics)

  1. Un geyser de poésie phénoménal, interminable, certes aux eaux bouillantes et noires… mais qui nous abreuve d’une satyre si minérale qu’elle retombe tantôt en bruine de perles humoristiques tantôt en larmes de destruction massive. Génial!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s