Spokenworld

Black du soir au matin et autres clés à molette dans l’engrenage du CTRL_Sys – DanleMiel

Réflexion fantaisiste sur la couleur de peau et les préjugés: stéréotypes, préconceptions, manipulations, racismes, xénophobies, homophobies et ainsi de suite… Toute tendance confondue! Le texte de DanleMiel fait référence à une chanson de 1978 de Lou Reed, intitulée:

I WANNA BE BLACK:

I want to be black
Have natural rhythm
Shoot twenty feet of jism, too
And **** up Jews
I want to be black
I want to be a Panther

Have a girlfriend named Samantha
And have a stable of foxy whores
Oh I want to be black

[Chorus:]
I don’t want to be a ****ed up, middle class,
College student anymore
I just want to have a stable of foxy little whores
Yeah, yeah I want to be black

I want to be black
I want to be like Martin Luther King
And get myself shot in spring
And lead a whole generation too
And **** up the Jews

I want to be black, I want to be like Malcolm X
And cast a hex over President Kennedy’s tomb
And have a big prick, too

(by the way! Lou Reed was jewish from his mother’s side of the familly he once made a film with one of his great cousins that had experienced the labour camps and she was something like 103 years old when he shot the documentary, Google it up if you’re into that sort of thing)

As a photographer and great liver of the city, plus having truly lived the rock’n’roll life on the road at a later age, touring extensively with his wife Laurie Anderson, Lou got to produce his earliest works like Berlin as opera in Berlin, he really let it all rip outwards, all his earlier ideas, and i would guess that he died fully content of his life’s legacy to te true rock’n’roll heart that beat in his chest notwithstanding the alcohol and substance use and abuse, of course! He made me listen to rock’n’roll as a young adult and to this day have considered his work to be huge among the greats, next to Leonard Cohen and Tom Waits! The 3 wordsmen of the spocalypse! Stars in my heavens for sure! And there are not many! Less and less as time goes by and i listen to what any young person today can do! Forward is always the way with art, be it music or poetry, forward we push! The next one is always going to be the best one! The website seems somewhat changed, the previous was is truly amazing, now it is a celebration of his collaborations, wow!

THE POWER OF THE HEART: A CELEBRATION of LOU REED in memoriam (1942-2014)

Extraits ‘mashup’:

« La société a subi une mutation, il y a eu un coup d’état dans l’ombre. L’État policier a été déployée sans le tapis rouge, ponctué d’évènements manufacturés, sur une  échelle mondiale. Le 1984 de Georges Orwell est maintenant notre réalité, et toute personne dotée de sens critique en Amérique du Nord voit bien que nous sommes sur la mauvaise voie, en direction vers un face à face contre notre propre disparition. Et aussi que le véritable clash des civilisations comme aiment bien le nommer les think-tanks de Wall Street ou les guerres sont préparées, ne sont en fait que les désirs phychopathes, amoraux, d’une bande de vampires et zombies assoiffés de sang et des profits des ventes d’armes contre des ennemis fictifs créés de toute part par les sponsors du complexe pharmaco-agrico-militaire et des essais d’armes secrètes sur des populations endormies aux Dollarama. Inondant la société de nouvelles drogues sans cesse plus nocives et vendant la maladie pour une cure, nos leadeurs face à leur unique ennemi: BRICS, le gros bon sens, une fibre morale, une conscience et ne pas oublier l’éternel, le qui revient toujours telle un Phéonixe; les gros méchants malins Russes (GRR!…) sur le point de venir nous encommuniser, descendez dans vos abris, les Russes débarquent!! La clique de Washington et leurs Pentagoons sont en train de nous jeter sous le bus, comme ils le feront de Porochenokio et des accords de Minsk! AU suivant! Mais personne n’a l’air de s’en soucier, tant qu’on peut faire son shopping chez Machin et entendre parler à la télé des exploits de dépravés sexuels de Machine, personne ne se soucie de rien! Pendant ce temps la guerre est dans le fluore de l’eau du robinet, dans nos assiettes par voie de pesticides et modifications contre nature des génétiques végétales, dans les airs par coie de micro-ondes pourquoi ces antennes absolument partout et surtout sur chaque école, dans les centres commerciaux, on les déguise même en arbres dépendant des lieux, ils nous bombardent ‘d’infrasons’ Googlez-donc ça aussi si vous ne vous sentez pas trop déprimé, la guerre par la surveillance au point que les révélations de Snowden ne sonjt que de la fumée sans le miroir quant on nous annonce que les nouvelles smart télés ont carrément des outils de surveillance intégrés, et que ce serait à nous maintenant d’être assez intelligent pour les déconnecter, j’ai peine à croire que j’écris cette phrase. Autant que de vous dire que le chef de file des pays libres et hommes égaux, le président de Washington sur globe dresse le matin une liste d’individus à assassiner. Par divers moyens, durant le cours de la journée, les personnes correspondant aux noms sur sa liste, cetrains des citoyens américains tomberont sous les missiles ou les balles dans une petite rue bondée? C’est ça que les gens perdent de vue, mais tout le monde continue comme avant. Je ne peux pas les en blâmer. »

Mashup excerpts:

« Society has mutated, there’s been à coup d’état in the shadows. The police state has been rolled out without red carpets, punctuated by manufactured events, on a worldwide scale. George Orwell’s 1984 is here to stay, and any thinking North American can see that we are on the wrong side of the divide, and that the West is on a direct full on collision course with it’s own demise. And that the true clash of civilizations, as the think tanks like to call it on Wall Street where wars are igstigated, is in fact between the psychopathic, amoral, bloodthirsty, zombie, wishfull thinking maniacs, waging ‘endless wars with fictional bad guys for the arms industry, poisoning our food supply for big-agra-biologica- weapons-trials-called-food, and drowning our society in useless drugs for big pharma who sells disease like pancakes, faced with the a ‘morally just’ archenemy, ethically quasi impeccable, single simple human beings in Putin and his advisers with forward thinking abilities, the angular stone of any form of humanity, associated with other superpoowers such as China, India, and Brazil we have Moscow, the big bad communist bear, that’s a-comin’ for ye! The Washington crowd, a clique of ordinary individuals, through the use of the NSA an international spy-ring probably blackmailing every politician that backs Washington when it is hurting their economies, causing waves of suicides, sinking peoples hard earns savings in order to save criminals with nica cars. And nobody seems to notice, nobody seems to care, about the big red white and blue dick getting jammed up their asshole every day. The owners know that it’s called ‘the american dream’ because you have to be asleep to believe in it! »

3 réflexions sur “Black du soir au matin et autres clés à molette dans l’engrenage du CTRL_Sys – DanleMiel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s