Match nulle

La question de la descente vers le chaos mal orchestré (Poème lyrique en 4×4)

Belle orchestration du chaos
À nos yeux certainement
Il suffit de voir les tronches
Des bienheureux petits chefs
De l’orchestre cosmorganique
(vous avez besoin de lunettes
Soit dit en courant) Du chaos
De toute part contrôlé

(De votre point de vue
Sans vos lunettes)
Par ceux-là même que nous avons élu
(Vous savez qui vous êtes)

Pour nous en protéger
Nous la plèbe de la sottise
Du manque d’information cruciale
Quel beau jeux:
Armer les deux côtés du conflit
Que l’on a embrasé par légions
Puis s’octroyer les fonds
Pour une reconstruction que

Tout ce qui tourne autour du soleil
Empêchera ultimement d’avoir lieu
Tel un As de pique en manche
Ou un éléphant qui s’aventure
Sans jamais penser que ça se peut
Sur la mauvaise branche
Alors qu’on nous emmanche
Nous entube nous enfourche

Nous les scie d’avance
Comme ça sera moins dure à gérer
Tous les illuminés lâchés
Sans foi ni loi dans le décor
De plywood importé de forêt vierge
Pour le dernier round
Du match final entre
La clarté et la boue

Quand sur le point
De s’effondrer et pour ne pas
Se trouver en reste
L’Empire double la mise
S’arrogeant le permis de tuer
En famille et en masse
Des civils dont les Nations-Unies
Ne daigne même plus

Garder de comptes
Ils mentent multiplié par dix
Si ils le font de toute manière
Pus personne ne veut entendre
Combien de blessés combien de morts
Parce que votre 5k est au moins 50k
Seulement combien ça coute
Les bombes à fragmentation
Le phosphore blanc
L’uranium amoindri
Mis à part les vagues

De déplacés nouveaux migrants
Par la force des choses
Combien ça va ajouter
À notre dette nationale
Tout ce massacre commandité
Par les compagnies et corporations
Qui jouissent impunément des ‘profits’
Des ces actes massifs contre-nature

Des ces campagnes inhumaines
Signées de l’ignorance de la masse
Troquées contre un iPhone ou
Une tablette miracle de propagande
Dans ta face nuit et jour?
Devant le match nulle inévitable
De la grande partie d’échec
Menée de main de malade dangereux

Youhou Monsieur Brzeziński
Mais comment fait-on pour créer
De telles ignominies au nom
De la simple ignorance des autres
Doit-on provenir d’un laboratoire
Sous-terrien de fabrique de robots
Détriment_aux fusionnés justement
Pour ces temps des plus incertains

En accord avec mère Nature
Qui revient faire maison nette
Avant le prochain matin des cavernes
Tout en me soufflant ceci à l’oreille
Pour que j’écrive à vous
Ce poème lyrique en 4×4
Un matin enneigé
Plutôt surprenant
Vu qu’il faisait
15 degrés hier dehors
Mais nus avons
D’autres chats à fouetter
L’agression Russe va frapper
L’agression russe
L’agression russe
Isis/Isil/Daesh Daesh Daesh
Russe usse usse
Esh esh esh…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s