Angulaire

IMG_3695

Tout éclatera en l’impossible éveil aux mains sales des chuchotements qui déterrent vivante la danse du prochain infini dans sa division La vie s’écaille en qui gagne gagne sa liberté une crise de revanche à la fois Je suis un genre de prochain que si t’aimes pas tu voudras tuer À force de pencher je suis pendu au milieu Décroché du sérieux Rallume c’est scientifiquement prouvé chacun dans un univers relatif Le gros trafic de l’outre-monde tatouera son pacte de suicide en nous En nous matchant un sacrifié de service comme une écharde nous remonterons Sensible au cordon de la surface de cette électricité jusqu’à la moelle un coup atteinte la surface repeinte ce sera un nouveau monde Toujours les mains sales Impossible de te tromper sur ce tuyau Tu brilleras D’ici là ta peau tel un gant dansera Sur ma main qui fait claquer tes dents Leur apprenant à mordre plus fort Que la distance entre deux corps Compte sur tous les méchants sur ta rue ta guerre Pour venir chatouiller les doigts de pieds imaginaires que ta peur de mourir nourrit Un refrain venu de l’autre quadrant du temps En attendant à ce qu’ils ne s’accrochent à une tête Gonflant leur bulle Du relent d’alcool de mon amour postdaté Armé à la clef de ton propre sort Que je ne tournerai plus sous l’effort Dans tous les contresens sauf rond Ne disparaisse de toute sensation Et que nous daignons enfin tous les manger Tels des petits bébés crus au milieu de la famine Prouvant ainsi que nous avons traversé Le mur fragile de la prochaine vérité Quand ma guerre devient ton drapeau Et que la chaire déchire sous le couteau Du canal distillant son potentiel de ténèbres heureux Ainsi nous grimperons l’échelle des watts Pour le prochain cocktail des illuminés En traversant le voile des zombies Tu boirais autant de sang que j’en ai versé Pour raviver ta lanterne à la clarté Que tu es seul ici tous les autres c’est toé Aux funérailles de ton manque à gagner Nous rirons en décapsulant une jugulaire Sache que en terme de ta liberté ici-bas soit Tu aimeras de tout coeur ton prochain Ou il te fera chier de peur dans ton froc Avant que ne lève le soleil du jour rafistolé Sache que en terme de vérité il n’existe que l’amour Et que ce que tu crois être ton indépendance Te sera sciemment éliminée un bloc d’ego à la fois Pour que tu comprennes par la foi le but du Lego Pas grave qui tu croyais que tu étais avant Maintenant que je te tiens à ma croix crucifié Tu pourras fumer à l’aise sur la braise bien ajustée Jusqu’à ce que ton esprit finisse de se purifier Quand de l’autre côté de l’illusion tu reviendras Corriger la leçon de tous tes manquements Il sera trop éblouissant le soleil à supporter Que le seul ennemi sur ta terre c’est toé Nous serons tous là pour te consoler Tous les autres toi que tu as rejeté Parce que ton corps t’a toujours empêché De traverser le voile qui te sépare de la vérité Faut pas avoir peur la vie c’est un jeux Sinon un loisir consistant à choisir Si tu joues seul ou en équipe Personne ne meurt un coup torché C’est soit tu montes ou tu reviens La guerre ça sert calme-toi le gros nerfs C’est pas pour rien qu’en bas ça meurt En haut tout doux ça créé des liens Entre les uns des autres comme toi qui cherchent le chemin Après la fuite sous les menaces D’errance Au bout du chaos de la multitude Quand tout s’enroule en petite boule S’étend un désert de solitude Que l’on traverse comme dans une foule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s